Commencer une partie

Cours pour débutants
Avatar de l’utilisateur
Meinfist
Président
Messages : 49
Enregistré le : ven. 27 mai 2016 20:15
Localisation : France
Pseudo KGS : Meinfist
Niveau KGS : 11 Kyu
Contact :

Commencer une partie

Messagepar Meinfist » dim. 5 juin 2016 11:41

Bonjour à tous!

Quand on débute, il n'est pas forcément évident de savoir où jouer face à notre grand plateau vide!
Je vais essayer de vous aider dans vos débuts de partie à l'aide de ce petit cours.

Un bon proverbe

Au go, il existe de nombreux proverbe, mais il en existe un en particulier qui peut grandement vous aider!

"Le coin est en or, le bord en argent, le centre est un jardin public" - proverbe chinois

Le principe est simple, cela signifie bêtement que le coin est plus intéressant que le bord qui est lui-même plus intéressant que le centre. Il faut donc, d'après ce proverbe, commencer à jouer dans le coin, mais pas n'importe où!

Le but du début de partie

Le but du début de partie(fûseki) est très simple, occuper un maximum d'espaces avec le moins de pierres possible. Si on est pas assez rapide au fûseki, l'adversaire prendra de l'avance par rapport aux points et la partie sera très mal engagée!
Retenez donc bien que durant le fûseki, il faut jouer des coups rapides. Donc les formes comme le nobi ne sont pas du tout conseillés en début de partie (sauf bien entendu en cas d'attaque de l'adversaire).

L'importance des lignes

Il faut savoir qu'on ne joue pas sur n'importe quelle ligne et que chacune d'elle a un but précis. Tout d'abord, sachez qu'en début de partie nous ne jouons que sur la 3ème/4ième et 5ème ligne(plus rarement).

En effet, souvenez vous que la première ligne est dite "la ligne de la mort", car jouer sur cette ligne vous prive dès le début d'une ou deux liberté.



Le but du fûseki étant de prendre le plus d'espace possible avec le moins de coups possible, vous comprendrez vite que jouer sur la première ligne fait l'effet inverse car vous n'occuperez aucun espace!

La seconde ligne est plutôt réservés au yose(fin de partie), comme la première ligne, la seconde ne permet pas un développement rapide, donc on évite le plus possible d'y jouer durant le fûseki. Jouer sur la seconde ligne durant le fûseki peut aussi être dangereux, car l'adversaire pourrait vous réduire à une position basse (sur la seconde ligne), ce qui aura pour effet de réduire vos points, mais aussi de permettre à votre adversaire de créer un mur solide en direction du centre, ce qui peut être très dangereux!

La troisième ligne est la ligne du territoire. Si vous voulez créer du territoire quelque part, c'est sur la troisième ligne qu'il faudra jouer! Retenez bien ça, cela vous sera très utile par la suite!

La quatrième ligne est la ligne de l'influence. Si vous jouez sur la 4ième ligne, ce n'est pas pour prendre du territoire, mais pour prendre de l'influence sur une autre partie du goban, que vous pourrez éventuellement utiliser par la suite pour faire des points ou attaquer votre adversaire!

Où jouer dans le coin?

Pour jouer dans le coin, vous avez plusieurs options dont nous allons parler ici.

Le hoshi 4-4
Le hoshi est un coup très habituel maintenant. C'est un coup place au point 4-4 dans un des coin du goban. Il est appelé hoshi car ce coup est placé sur l'étoile(le petit point) qui est dessiné sur le coin du goban.

Vous pouvez voir un exemple sur l'illustration précédente, où noir et blanc ont chacun joués un hoshi(4-4) dans deux coins opposés.

Le hoshi n'est pas vraiment fait pour prendre le coin, mais plus pour créer de l'influence. Son principe est simple, si l'adversaire n'attaque pas notre hoshi pour prendre le coin, nous pourrons toujours le prendre et faire beaucoup de points! Mais en jouant le hoshi, ce n'est pas vraiment ce que nous voulons. Nous voulons plutôt que l'adversaire tente de prendre le coin pour profiter de cette occasion pour nous créer un mur très solide, qui fera beaucoup d'influence! Rappelez vous que la quatrième ligne est faite pour jouer influence, comme le hoshi se trouve sur la quatrième ligne de chacun des deux bords, ce coup est fait pour jouer influence. J'insiste beaucoup dessus, c'est très important.

Si jamais vous voulez à tout prix prendre le coin avec le hoshi, il faudra jouer un keima suivi d'un kosumi comme le montre le diagramme suivant:



Le san-san 3-3
Le san-san est un coup jouer sur la troisième ligne de chaque bord, donc le point 3-3 du coin, ce qui en fait donc un coup exclusivement fait pour le territoire! Si vous voulez dès le début de la partie prendre les points du coin à coup sûr, c'est ici qu'il faut jouer! En revanche, le san-san fait très peu de point comparer au hoshi ou au komoku(que nous allons voir ensuite). Il est assez rare de voir quelqu'un jouer un san-san, même si ce coup se joue encore. En effet, le hoshi et le komoku sont les coups les plus utilisés.

Sur cette illustration, blanc répond au hoshi de noir avec un san-san.

Pour l'anecdote, "san" en japonais signifie 3. Pour ceux qui aiment le japonais, cela vous permettra de vous souvenir plus facilement où se trouve le san-san.

Sachez aussi que le san-san est le point faible du hoshi et vice-versa! En effet, sachant que l'un est exclusivement fait pour l'influence et l'autre exclusivement fait pour le territoire, il est normal que les deux aient un effet l'un sur l'autre.

Prenons un exemple de partie. Blanc et noir ont chacun occupés deux coins, puis noir a décider de prendre le coin bas-droit de blanc! Comme blanc avait jouer un hoshi, noir est venu au san-san! Blanc essais donc d'enfermer noir dans le coin et obtient donc un mur avec une forte influence et noir obtient les points du coin!



Notez que l'inverse est possible, si l'adversaire a joué au san-san, il est possible d'en profiter pour l'enfermer dans son coin et se créer un beau mur bien solide en jouant au hoshi!

Le komoku 3-4
Le komoku est un hoshi mais décalé d'une ligne sur l'un des bords.
Son objectif est simple, prendre le coin mais en faisant forcément moins de points qu'un hoshi, mais plus qu'un san-san mais aussi faire un peu d'influence, mais forcément moins qu'un hoshi. Néanmoins, il est plus facile de prendre le coin avec un komoku qu'avec un hoshi, mais le komoku ne permet pas de prendre à coup sur le coin comme le san-san. Chacun de ces coups ont donc chacun leurs avantages et inconvénients.

Le komoku permettant de faire à la fois du territoire et de l'influence, c'est un coup assez polyvalent. Contrairement au hoshi où il faut rajouter deux coups pour prendre à coup sur le coin, il n'en faut qu'un seul avec le komoku! Jouer un simple keima permet donc de s'assurer le coin:



Il existe deux autres coups dont je ne parlerais pas ici qui sont le takamoku et le mokuhazushi, qui ne sont pas, d'après moi, adaptés au débutants car le risque d'erreur est plus élevés. Au début, contentez vous du hoshi, san-san et komoku. Ce sont les coups les plus joués, le takamoku et le mokuhazushi sont des coups assez rares.

Si jamais vous avez des questions n'hésitez pas à nous répondre dans ce sujet!

Retourner vers « Débutant - 25kyu à 11kyu »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité